itinéraire norvège

Depuis un moment je suis attirée par ces grands espaces. Ces paysages et ces destinations que peu de monde ose explorer. Ces pays nordiques captent mon attention. Alors j’hésite, Norvège, Suède, Finlande ? Finlande, Suède, Norvège ? Stop : ce sera la Norvège. Débutent les prémices qui feront ce que je suis aujourd’hui et ce qui dictent ma route de globetrotteuse. Une course à l’info’ et aux bons plans, des heures passées à lire et relire tous les blogs qui parlent de cette destination. Je contacte l’Ambassade de Norvège pour qu’elle m’envoie toute la doc’ dont j’ai besoin pour construire mon itinéraire. La doc’ reçue, je scotch sur le mur de ma chambre la carte de ce pays lointain et trace les lignes de mon prochain road-trip : mon premier road-trip. Mon sac à dos, mes Salomon, ma tente et mon appareil photo. La Norvège prépare-toi, j’arrive !

Jour 1- Arrivée à Bergen

Bergen en NorvègeMi-août 2013, je monte à bord de la compagnie Norwegian (réserve les yeux fermés) et direction Bergen. Une de ces villes qui ne te laissent pas indifférent. J’ai adoré me perdre dans ses rues et croiser ses maisons colorées, traverser le port et me retrouver dans ce quartier aux maisons en bois (d’ailleurs classé à l’UNESCO). Le plus sympa est sans doute de prendre le funiculaire pour rejoindre le mont Fløyen : de là-haut tu auras une vue spectaculaire sur toute la ville et crois-moi, ça vaut vraiment le déplacement !

Jour 2, 3 et 4 – Flåm

Après une nuit blanche à errer dans les rues de Bergen (merci Rihanna et son concert), rdv à la gare routière pour prendre le bus en direction de Flåm. Pourquoi on pose son sac à dos dans ce petit village perdu dans les montagnes ? Tout simplement parce-que de là commencent des randos à couper le souffle, parce-que tu tombes nez à nez avec le Nærøyfjord (classé au patrimonial mondial de l’UNESCO, ce fjord est le plus étroit du monde, rien qu’ça !) et parce-que (amoureux comme moi des points de vue), tu pourras prendre ta première photo souvenir en-haut du belvédère de Stegastein qui t’offrira une impressionnante vue sur l’Aurlandsfjord. Il est temps de revenir sur Bergen parce-que tu files voir un autre de ces monstrueux fjords : le Geirgangerfjord. Pour ça, emprunte cette ligne de train : la Flåmsbana.

Jour 5, 6 et 7 – Geirangerfjord

Un des incontournables d’un trip en Norvège est certainement le Geirangerfjord. Pour rejoindre ce petit bout de paradis et ne pas perdre trop de temps sur la route, je me suis payée le luxe de monter à bord de l’Hurtigruten. Et ouais ! Bon j’avoue, j’avais juste assez de budget pour passer une nuit sur les sofas. Après une nuit à bord de ce bateau, tu files sur le pont et admire le soleil se lever sur ces parois : tu y es, tu es en train de pénétrer le Geirangerfjord. C’est intense, c’est magique et ça restera forcément un de tes moments forts de ce trip en Norvège.

Jour 8 et 9 – Direction Bodø

route des trolls en norvègeDepuis ton arrivée, tu en as pris plein la vue grâce aux fjords. Je te propose maintenant de changer de décor et de prendre la route pour voir la fameuse « route des Trolls ». Cette route se trouve dans la route de montagne Trollstigen et te permettra de passer une nuit (ou deux) à Andaslnes avant de prendre le train, depuis Trondheim, pour rejoindre Bodø. Je te recommande le train à 100 % : c’est hyper confort et c’est aussi un autre moyen de traverser le pays. Toutes les infos, ici.

Jour 10 – Bodø

Bodø, je n’ai pas trouvé la ville d’un grand intérêt, elle est juste idéalement située pour te permettre de rejoindre les Îles Lofoten. En effet, de là partent plusieurs fois par jour, des ferrys. Toutes les infos, ici.

Jour 11, 12, 13 et 14 – Les îles Lofoten

Village de A en Norvège4 jours ont suffit pour me faire tomber follement amoureuse des Îles Lofoten. Situées au-dessus du cercle polaire, elles t’offrent la possibilité de faire un bon road-trip (camping sauvage assuré) à travers plusieurs d’entre elles.Mon coup de cœur : la petite ville de Å. Située à l’extrémité des Lofoten, tu auras l’impression d’être au bout du monde. Un moment magique (encore plus sous le soleil de minuit).

Ces 15 jours en Norvège ont été révélateurs pour moi : il était certain que dorénavant je découvrirais un pays, une nouvelles destination de cette façon-là. Faire du camping sauvage au milieu de nulle part, courir après le bus ou le train par peur de le louper, discuter avec elle, lui et apprendre d’eux en si peu de temps, ont été des moments magiques. J’ai adoré traverser ce pays. Découvrir combien il était beau et riche (surtout riche ! Prévois un bon budget mais crois-moi, ça en vaut la peine). Alors, qu’est-ce que tu attends ? Tu as acheté tes billets ?

Mot clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • tracer un itinéraire en norvége
0