4 ans. 4 ans que ça ne nous était pas arrivé de nous retrouver tous les quatre. A l’annonce de ce départ au Canada, j’ai ressenti encore plus le besoin de les avoir près de moi le temps de quelques jours. Profiter d’une semaine tous ensemble à partager, rire et créer, toujours&encore, des souvenirs. Cette semaine on a décidé de la passer en Andalousie. Décollage le dimanche 29 octobre 2017 avec la compagnie Air Europa.

Pour cette petite semaine en Andalouse, nous avons décidé de réserver une formule avec Promovacances. Un peu sceptique à l’idée -je dois bien l’avouer- finalement j’ai été agréablement surprise par la qualité de la prestation. Nous avons séjourné à l’Hôtel Roc Flamingo de Torremolinos en formule demi-pension. L’hôtel aurait besoin d’être rafraîchi, les chambres sont correctes, la nourriture n’est pas extraordinaire et franchement, en pleine saison, ça doit être l’enfer d’y séjourner -je te laisse imaginer ces blocs de bêton !-. Plusieurs points positifs quand même : le personnel est vraiment sympathique, la réservation de voiture peut se faire directement à la réception avec des prix compétitifs et séjourner à Torremolinos est plutôt une bonne alternative.

Jour 1 – Malaga

Pour cette première journée, direction Malaga. On emprunte le bus 110 depuis Torremolinos, le ticket coûte 1,60€. Arrivés à la station de bus, on commence la visite de la ville par nous rendre à la Cathédrale de l’Incarnation. On continue notre chemin et nous arrivons à l’Alcazaba de Malaga : un incontournable de la ville. C’est un enchaînement de pièces et de jardins surplombants la ville. L’entrée coûte 2,20€ -c’est cadeau- . Un autre incontournable est le Château du Gibralfaro. Alors oui, tu grimpes et tu grimpes pour l’atteindre mais DINGUE est la vue lorsque tu te retrouves tout-en-haut : un panoramique sur Malaga et sur ses arènes. L’entrée du château coûte 2,20€ -c’est cadeau bis- .
Une fois ces incontournables faits, profite de la ville pour te balader dans ses rues et prendre son pouls. Prends un verre ou des tapas chez El Pimpi, l’endroit est magnifique !

 

Jour 2 – Ronda et Gibraltar

Un séjour en Andalousie c’est également découvrir ses villages « blancs ». Ronda en fait partie (mais pas que !) et est certainement le plus connu. Ce village typique est connu grâce à son Puento Nuevo : un pont à l’architecture majestueuse au milieu du centre-ville. Profite de cette halte pour aller à la Plaza de Toros (les arènes, à 6,50€ l’entrée) et à aller jusque Plaza Duquesa de Parcent. A Ronda, il faut se perdre dans les rues et ruelles ; elles ont toutes quelque chose de différent et te rappellent que oui, tu es bien en Andalousie.

A un peu moins de 2h00 de route, depuis Ronda, se trouve Gibraltar. Soyons clairs, ce n’est pas un indispensable d’un séjour en Andalousie mais puisque nous n’étions pas trop loin, y aller était un plus. Comme j’avais pu le lire avant de partir : la ville n’a pas énormément à offrir. Lorsque l’on passe la frontière -oui pour rappel Gibraltar est une ville anglaise- nous avons l’impression de nous retrouver dans le temple du discount où alcools, cigarettes et bijoux sont vendus à des prix super attractifs. La visite de la ville se passe essentiellement dans le centre-ville. Aucune envie d’en découvrir plus même si en empruntant le téléphérique il est possible d’atteindre un panoramique. Aucune envie car la ville ne nous a pas donné envie et certainement parce-que quand nous y étions, le temps n’était pas au rendez-vous. En revanche, depuis la plage, il y a une sympathique vue sur son gigantesque cailloux 🙂
Infos utiles : à l’entrée de Gibraltar il y a un parking où l’heure coûte 2€. Une fois la frontière passée, il est possible d’emprunter un bus qui amène jusqu’au centre-ville pour 3€ A/R (et 4,50€ pour aller jusqu’au téléphérique).

Jour 3 – Cordoue

Pour cette troisième journée nous décidons d’aller à Cordoue. La ville est à 1h45 de voiture de Malaga. Cordoue tu y vas pour sa Mezquita-Catedral, son centre historique et son Alcazar de Los Reyes.
La Mezquita-Catedral, clairement la claque de ce séjour. Le lieu est grandiose ! Il s’agit du monument islamique le plus grand d’occident où se mêlent, dans l’architecture, christianisme et islamisme. En clair, au milieu d’une mosquée d’un peu plus 23 000m², se trouve une cathédrale majestueuse. Je te laisse imaginer le spectacle et la beauté du lieu. Les couleurs sont folles et la luminosité est parfaite. L’entrée coûte 10€. Un conseil : vas-y dès l’ouverture.

Après cette claque, une autre t’attend avec l’Alcazar de Los Reyes. Situé juste à côté de la Mezquita-Cathedral, il faut se perdre dans ses pièces et ses jardins. Ne pas oublier de monter au sommet pour avoir une vue sur la ville de Cordoue. L’entrée coûte 4,50€ ; là également y aller pour l’ouverture ou au moment de la pause déjeuner. Pour déjeuner ou prendre un verre, il y a de quoi faire 😉

Jour 4 – Séville

Le séjour continue avec la visite de Séville -oui costaud pour seulement une semaine-. Séville est à 2h15 de route de Malaga. Normalement la ville se visite sur 3/4 jours mais en une journée il est possible d’avoir un bon premier aperçu, une sorte de mise en bouche !
En arrivant, nous sommes allés à la Cathédrale. C’est une des plus grandes d’Europe et tu comprends rapidement pourquoi : le site est majestueux. A l’intérieur les détails sont fins, Christophe Colomb n’a jamais été aussi prêt de toi et l’architecture extérieure te laisse sans voix. L’entrée coûte 9€. Dans le prix est compris La Giralda, une grande tour qui au sommet t’offre une vue panoramique sur toute la ville.

Juste à côté de la Cathédrale, il y a l’Alcazar Royal. Il s’agit d’un des plus anciens palais du monde. L’ensemble du palais et des jardins est surprenant. Le palais est à l’image de l’Andalousie : un riche mélange des cultures. L’entrée coûte 9,50€. Clairement en plein été où l’affluence est à son maximum, faire les deux sites est impossible. Il faudra alors faire un choix. Triste.

Nous avons continué notre visite par le quartier de Santa Cruz, le plus typique de Séville. Les rues sont étroites, les façades sont colorées (un peu comme à Lisbonne) et l’ambiance y est chaleureuse. Pour avoir une vue de dinguo sur la Cathédrale, rends-toi à La Plaza Del Patio de Banderas. Pas très loin du quartier, il y a Les Jardins de Murillo. Le parc est très arboré. Il permet de rejoindre La Fabrique Royale de Tabac. C’est un imposant monument carré. Ce n’est plus une fabrique de tabac mais une Université. A l’intérieur on tombe sur les patios qui sont à couper le souffle. L’entrée de l’Université est gratuite.

Pour terminer notre visite de la ville, nous sommés allés à La Place d’Espagne et là, tout s’arrête ! Le site est magnifique-grandiose-fou-dingue ! Certainement le lieu qui m’a le plus marqué avec la Mezquita-Catedral. Tout autour de la place il y a des céramiques qui illustrent toutes les régions d’Espagne avec les principales villes. Les choix des couleurs est fou, cette céramique te laisse scotché.

Jour 5 – Mijas

Pour terminer cette petite semaine Andalouse, nous décidons d’aller jusque Mijas pour y passer la matinée. Mijas c’est un autre village « blanc ». Il m’a beaucoup plus marqué que Ronda, pour le coup tu comprends vraiment pourquoi on l’appelle « village blanc ». Le village est en cascade, les jardins se superposent et les rues sont d’un blanc éclatant. Un plaisir de s’y perdre.

L’Andalousie, un moment que je voulais y aller. Une excellente période de l’année pour découvrir la région. La grande majorité des touristes n’est plus là, l’ambiance est plutôt calme et les 25° degrés chatouillent toujours autant. J’ai beaucoup aimé ce mélange de cultures et d’architectures. Mention spéciale pour Cordoue et sa Mezquita-Catedral -tu l’auras compris- et pour la Place d’Espagne. 5 jours beaucoup trop courts, certain que j’y retournerais.

 

BUDGET

  • Hôtel / avion : 560€
  • Voiture : 125€
  • Entrées lieux touristiques : environ 50€

Mot clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • visiter landalousie en 1 semaine
13